Pic Blanc, Sarenne, combe du Loup ... 

Ces noms font partie des incontournables de la station, synonymes de hors-pistes réputés !

Vous partez du Pic Blanc à 3330 m d'altitude : une vue à 360° et si l'ensoleillement est maximal, vous avez 1/5ème du territoire français autour de vous !
Ensuite, la Sarenne vous attend (16km, c'est la piste balisée la plus longue d'Europe). Vous reliez ses deux sommets avant de vous immerger dans la nature brute de la combe de Château Noir et la combe du Loup, qui fut une piste de ski il y a bien longtemps.

Votre programme détaillé

La réussite de cette randonnée dépendra des aléas climatiques. Si les conditions nécessitent des aménagements ou la suspension de ce programme, nous vous préviendrons la veille.
Le matin
  • Rendez-vous à 9h à l’ESF des Grandes Rousses.
  • Distribution du matériel de sécurité avant le départ. Préparation du parcours : conditions d’enneigement, météo.
  • Nous partons à 9h15 en direction du téléphérique pour atteindre le sommet du Pic Blanc à 3330 m d'altitude.
  • Depuis le Pic Blanc, nous descendons la première partie de la piste de Sarenne jusqu'au chalet du GUC.
  • Depuis le chalet, nous longeons la crête qui relie le sommet nord au sommet de Sarenne.
  • Nous traversons la combe de Château Noir pour atteindre le sommet de la Combe du Loup.
  • Nous prenons la direction du col de Sarenne, puis nous bifurquons vers la combe de Sarenne, jusqu'au télésiège qui nous ramène à la station.
  • Retour à 12h à l'ESF.

Mise à disposition

  • Kit de sécurité (sac, pelle, DVA)

A apporter

  • Skis polyvalents
  • Casque
  • Eau
Freeride - La mythique "est"
à partir de 40€/pers.
favorite

Ce qui vous marquera à coup sûr !

  • A 3330 m d'altitude, le panorama tout simplement à couper le souffle.
  • Des rencontres fréquentes avec les habitants des lieux : les chamois.
  • L'immensité de la combe, parsemée de spectaculaires résurgences de calcaire.

Témoignages !

L'impression d'être au bout du monde.
"A la fin de la traversée, on a l'impression d'être au bout du monde. Lorsque j'emmène des personnes sur ce hors-piste, j'espère toujours tomber nez à nez avec un chamois. C'est tellement fréquent !"
Isa
Moniteur